Site d’informations
agricoles et culinaires

S'abonner
à la lettre d'info

Pour découvrir la ferme
et vous abonner à nos paniers :

Biaujardindegrannod.fr

Autoconstruction de la fertilité 5 : apport de poudre de roche calcaire

«… Pratique de base de l’agronomie, le chaulage des sols réputés acides est souvent pratiqué sous des formes mal adaptées au type de sol, en fonction d’objectifs inadéquats ou réalisé avec des produits à la réputation surfaite. Une petite révision d’agronomie à la lumière de la pédologie s’impose !» écrit Dominique Massenot, agronome de la Loire qui assure des suivis de la méthode Hérody».

On peut lire la suite de ce texte ici.

photo de Dominique Massenot, agronome, au travail avec les 2 générations de Biaux Jardiniers

Séduits tant par l’optique «géologique» que par les perspectives de conduite agronomique apportées par les analyses Hérody, les Biaux Jardiniers apportent tous les 5 ans du calcaire grossier broyé dans les sols de leur ferme.

photo d'épandage par temps gris de roche calcaire broyée de granulométrie diversifiée

La granulométrie de cette poudre de roche allant de 0 à 5 mm, soit du format «farine» au format «petit cailloux», en passant par celui de «grain de sable». La dégradation / mobilisation par l’activité microbienne du sol s’échelonne donc sur plusieurs années : la fraction la plus fine, quasi farineuse, est assimilée assez rapidement, la fraction moyenne ensuite, et la plus grossière n’étant finalement attaquée que les années suivantes. L’apport peut n’être ainsi réalisé que tous les cinq ans.

photo de poudre de roche calcaire de calibre 0 à 5 mm

Cette poudre de roche provient de la Côte Chalonnaise. Le concassage est réalisé par «Michaud TP», nos amis de Moroges, commune sur laquelle les Biaux Jardiniers ont produit leurs légumes Bio une vingtaine d’années durant avant de se réinstaller en 1996 à Sornay. Origine locale… fabrication artisanale… livraison amicale…

photo de livraison de la poudre de roche en "big bags".

La poudre de roche calcaire est conditionnée en Big Bag d’environ une tonne,

photo de Maxime qui aide au déchargement de sa livraison de big bag de poudre de roche

photo du déchargement du plateau du poids lourd avec le manuscopic de location

qui sont rangés à l’abri des précipitations pour éviter les éventuels compactages qui pourraient poser des problèmes au semoir lors de l’épandage.

photo des big bag alignés à l'abri de la pluie sous l'auvent du bâtiment

Ce système de conditionnement / manutention nous semble le meilleur compromis sur une petite ferme comme la nôtre, qui ne dispose évidemment pas de silo ou d’abri pour stocker en conditions sèches une poudre de roche livrée en vrac. Et qui ne dispose pas non plus de semoir de grosse dimension attelé sur un tracteur puissant capable de lever de lourdes charges. Il faut donc louer un engin de manutention… Le Biau Jardinier s’adresse comme toujours dans ce genre de cas à l’entreprise locale Grebert manutention.

photo du manuscopic transportant un big bag de poudre de roche

Pour «amortir» la location, le Biau Jardinier prévoit toute la manutention quasi en même temps en organisant la livraison et son déchargement à la même période que l’épandage (et donc que la manutention pour le remplissage du semoir). Prévoir ces travaux dans une période creuse de l’activité économique locale (type vacances d’hiver) permet en plus de bénéficier d’une «prime de fidélité» sous forme de prix très compétitif. Merci à eux !

Pour épandre la poudre de roche calcaire, le Biau Jardinier utilise un semoir à engrais acheté d’occasion à bas prix sur lequel il a adapté un triangle d’attelage rapide.

photo de l'épandeur à poudre de roche attelé au tracteur par son triangle rapide

La cuve est dotée d’un agitateur qui évite que l’écoulement de la poudre de roche ne se bloque.

photo de l'agitateur dans la cuve de l'épandeur

De façon à pouvoir ne vider chaque Bag que par moitié pour respecter le poids maxi à charger dans le semoir, le Biau Jardinier perce le bag avec un cône de vidage.

photo du big bag porté par les fourches et baissé poûr le faire percer par le cône de vidage

photo du big bag tenu au dessus de l'épandeur avant ouverture de la trappe du cône

photo des mains de Matthieu ouvrant la trappe du cône et de la poudre de roche qui coule

qui dispose d’une fermeture pour stopper l’écoulement de la poudre de roche une fois le semoir assez rempli.

photo du big bag tenu en hauteur par les fourches, percé mais écoulement bloqué par la fermeture du cône

Une fois le travail entamé…tout n’est que répétition…!

photo du travail se poursuivant en fin d'après-miidi

photo de Matthieu au tracteur avec l'épandeur à poudre de roche chaulant les planches permanentes près des tunnels

À condition évidemment de travailler lors de journées sans vent, et malgré la «rusticité» du semoir, les différentes granulométries de la poudre de roche calcaire se répartissent plutôt bien.

photo du détail de la répartition de la poudre de roche sur une planche permanente

Ce système, assez mécanisé pour économiser le travailleur, nous apporte une qualité suffisante à un coût raisonnable.

Avec de l’organisation, de la location, du matériel d’occasion, cette technique est bien daptée à notre ferme à taille humaine.

* * * * *

Notre base de connaissances

Découvrir nos actualités

Les Biaux Jardiniers s’informent et agissent au-delà des bornes du jardin… Agriculture, écologie, énergie, OGM, rapports et actions, documentaires et fictions, actus et ressources, etc… ce blog les partage !

S'abonner
à la lettre d'info

Pour découvrir la ferme et vous abonner à nos paniers :

Biaujardindegrannod.fr

Pour ne rien manquer de nos actualités, inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter :