Site d’informations
agricoles et culinaires

S'abonner
à la lettre d'info

Pour découvrir la ferme
et vous abonner à nos paniers :

Biaujardindegrannod.fr

En maraîchage, on sème souvent :-) ! des légumes en semis direct

Hé oui, c’est un des charmes du maraîchage : on sème souvent… 🙂  légumes en semis direct, plants, engrais verts.

photo de semis de radis sous ciel bleu avec le semoir Pourey

Semis direct des légumes

Pour les légumes que nous cultivons en semis directement sur nos planches permanentes, nous utilisons actuellement deux semoirs différents. Le Pourey, à gauche, le gilet jaune à droite.

Le gilet jaune

Tout de fine tôle construit et de son gilet jaune vêtu, ce semoir est issu de production industrielle délocalisée. Les graines sont distribuées par des disques adaptés aux différentes formes et calibres de semences. Cet outil a remplacé un modèle de construction française, acheté d’occasion en 1979, et arrivé en fin de vie avant la fin de sa deuxième carrière professionnelle, on ne peut lui en vouloir ! Nul doute que le semoir jaune vivra moins longtemps.

Nous l’utilisons pour tous les semis en 3 rangs :

  • sous tunnel pour nos premières carottes de l’année,

  • en plein champ pour tous les semis de racines d’hiver (carotte, betterave, navet, radis, panais…).

photo de semis de betterave en 3 rangs au semoir jaune sous ciel bleu

Actuellement, et complété par quelques disques que nos blanches mains ont adaptés à nos besoins, nous nous en satisfaisons depuis une quinzaine d’années.

photo du semoir jaune composé de 2 originaux accolés pour semer en rangs espacés à notre besoin

Deux petites précisions concernant ce matériel que les Biaux Jardiniers avaient acquis dès le tout début de sa distribution en France.

  1. Comme nous pratiquons un maraîchage BIOlogique EXtensif, nous l’avions modifié pour l’adapter à notre besoin de semer des rangs à écartement suffisant pour aérer et  entretenir la culture sans difficulté en en accolant deux côte côte… donc « coût » double 🙁 🙂 .
  2. Son prix de vente comme celui de ses accessoires semble suivre une courbe plus ascendante que celle des légumes Bio… Courbe ascendante apparemment parallèle à la notoriété des buzz internationaux de stages et méthodes miraculeuses de « maxi bénéf’ sur micro surface ouize pas beaucoup de taf ». [1]le calme puis la re-descente tarifaire concomitante sont probablement à vivre dans quelques années !?

 

Mais sachant les tonnages de récolte que ce petit outil permet de semer avec une régularité acceptable, les Biaux Jardiniers s’en contentent actuellement, tout en continuant évidemment leur « veille » à la recherche d’un successeur à résultat plus indiscutable, et « en même temps » à tarif paysan : car il y a là un vrai enjeu quand l’objectif du paysan-maraîcher est de nourrir tout l’année.

Le Pourey à radis

Le semoir issu de production artisanalo-maraîchère locale disparue depuis une génération, en même temps que le maraîchage intensif péri-urbain chalonnais : le très fameux et à nos yeux irremplaçable «Pourey». Sans lui nous n’envisageons même pas de semer les radis !! À noter que pour le confort du travailleur, le Pourey s’utilise à deux.

Photo d’un semis de radis avec le Pourey manipulé par deux Biaux Jardiniers

On trouvera tout plein d’explications détaillées en photos à la lecture cet article.

Le pneumatique

C’est le classique rêve maraîcher qu’un semoir pneumatique de précision. Mais vus les tarifs en neuf… cela tient plutôt du fantasme ! Dans ses premières années d’installation, le Biau Jardinier avait même renoncé à participer à une commande groupée organisée par un collègue Rhône-alpin qui était décidé à s’équiper.

C’est pourtant une préoccupation largement partagée, principalement pour les cultures des légumes racines du stock hivernal dont le rendement final dépend grandement de la parfaite qualité du semis… au point que dans des secteurs à forte densité de petits maraîchers diversifiés, le semis de carotte d’hiver est depuis quelques années systématiquement réalisé par une entreprise qui s’est lancée sur le créneau du semis à façon.

Mais dans notre situation locale, le rêve de semoir pneumatique relève plutôt du fantasme… du moins tant que la consultation quotidienne et matinale des annonces agricoles et les autres recherches obstinées n’ont pas fait apparaître la perle rare : une occasion abordable aux finances de une ferme maraîchère à taille humaine.

Ainsi, la recherche continue, et l’espoir demeure !

*

Notre grande série d’aventures, d’amours (et d’eau fraiche d’arrosage !)

« Un des charmes du maraîchage, c’est qu’on sème souvent 🙂 »

 

* * * * *

 

 

 

 

 

 

 

References
1 le calme puis la re-descente tarifaire concomitante sont probablement à vivre dans quelques années !?
Notre base de connaissances

Découvrir nos actualités

Les Biaux Jardiniers s’informent et agissent au-delà des bornes du jardin… Agriculture, écologie, énergie, OGM, rapports et actions, documentaires et fictions, actus et ressources, etc… ce blog les partage !

S'abonner
à la lettre d'info

Pour découvrir la ferme et vous abonner à nos paniers :

Biaujardindegrannod.fr

Pour ne rien manquer de nos actualités, inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter :